La Dordogne en direct… manifestation le 14 mars 2015

affiche pollution haute dordogne


(Cliquez sur les liens pour plus d’infos)

Arrêté préfectoral

Un article sympa

Pétition, à signer et partager

Un bon résumé

Une manifestation est organisée

Réaction d’EPIDOR

Les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules

Fédération du Puy-de-Dôme

lettre_ouverte_fdppma_63

Rapport pollution la Bourboule

 

Quelques images:


Posted in Actualités des rivières by with 3 comments.

La Dordogne? y a plus rien…

dordogne-ban

Aujourd’hui j’ai ressorti un vieux cd de Lightnin Hopkins pour m’accompagner jusqu’à la rivière. Un bon blues de derrière les fagots, c’est tout ce dont j’avais besoin, à un mois de l’ouverture de la pêche, pour aller visiter la Dordogne.

Dans ma tête, des souvenirs de ma dernière expérience, vieille de deux ans déjà, avec mon pote Ludo. Nous n’avions pas résisté à la tentation d’aller passer deux petites journées au bord de cette rivière que nos amis corréziens, qui ne connaissent pas la Sioule ou le Haut-Allier vraisemblablement (;-)), ont pris pour habitude d’appeler « la Belle ».

  dordogne-aveze1

dordogne-aveze2

dordogne-aveze3

La beauté des paysages, de la rivière, le bonheur simple de profiter de la nature le temps d’un bivouac, nous avaient vite fait oublier la difficulté d’attraper de jolis poissons ce jour là, au fond des magnifiques gorges d’Avèze.

dordogne-aveze4

A l’époque, un nouveau parcours « no-kill » venait d’être créé, ce qui laissait présager un avenir radieux pour ce joli secteur et nous étions convaincu que nous allions y revenir. C’était au programme pour cette nouvelle saison, même si je pensais quand même attendre le printemps pour retenter l’expérience.

dordogne-vase-16-fevrier-2015

Aujourd’hui, j’avais une petite boule au ventre, comme quand nous allons visiter un proche à l’hôpital. Nous savons que quelque chose de grave est arrivé mais les infos sont encore trop fraiches pour connaitre la gravité de la situation. Parfois il y a plus de peur que de mal, parfois l’issue est beaucoup plus tragique.

dordogne-vase-16-fevrier-2015113

dordogne-vase-16-fevrier-20152

dordogne-vase-16-fevrier-20153

dordogne-vase-16-fevrier-20154

Que vais-je dire à Ludo ? Comment lui expliquer qu’un gus a pu à lui tout seul anéantir tous les efforts fait autour de cette rivière ? Comment lui expliquer qu’une seule personne peut  annihiler toutes formes de vie sur plus de 20km de cours d’eau? Comment est-ce encore possible dans une Europe qui impose le bon état écologique des masses d’eau, dans une région qui vante la qualité de son environnement, au cœur d’un parc naturel régional, dans un bled qui a bâti sa réputation grâce aux bienfaits de sa flotte ??? ça ressemble quand même un peu à du foutage de gueule.

dordogne-vase-16-fevrier-20155 dordogne-vase-16-fevrier-20156

dordogne-vase-16-fevrier-20157 dordogne-vase-16-fevrier-20158

Aujourd’hui une rivière est morte… le fond de la Dordogne est colmaté sur des kilomètres par des vases issues de la retenue de La Bourboule… et déversées accidentellement (sic). La Bourboule, ses cures thermales et ses bains de boues ou comment détruire notre bien le plus précieux.

Et si Ludo me demande, la Dordogne ? y a plus rien…

Ci-dessous: Pont de Chalameyroux, bien en aval de la retenue… à droite un petit affluent, propre, qui marque le contraste avec les fonds colmatés et les eaux encore chargées de la Dordogne, quelle misère…

dordogne-vase-16-fevrier-2015112

dordogne-vase-16-fevrier-2015111

La patouille

dordogne-vase-16-fevrier-20151

Niveau max

dordogne-vase-16-fevrier-20159

Au final je n’ai pu observer aucune truite mais vu la quantité de boue, celles qui n’auront pas dévalées sont à mon avis mortes et enterrées… pour ce qui est des larves et autres alevins…


Posted in Actualités des rivières by with 55 comments.