Les actus…

bandeau-grande-rhue-29-mai-2012

Ci-dessous les dernières nouvelles partagées par

Pêche-Auvergne.

Vous pouvez également vous abonner

en cliquant ici et en « likant » notre page

2 days ago

Peche Auvergne

Trop, c’est trop ! Suite à la décision du Tribunal administratif de Besançon et alors que la presse locale fait la part belle aux réactions décomplexées des « promoteurs » du projet Center Parcs polinois (voir entre autres le lien ci-dessous), il nous paraît indispensable de réagir face à ce que l’on peut qualifier d’une tentative de manipulation éhontée de l’opinion publique.

En effet, aux dires du Maire de Poligny et de ses partisans, le Center Parcs « pourrait nous apporter 600 000 touristes de plus par an » : très mauvais calcul, M. le professeur Bonnet ! C’est la deuxième fois que ce chiffre fantaisiste est repris sans broncher par les médias, alors qu’un rapide calcul suffit à démontrer que même plein en permanence (400 bungalows de 4 personnes en moyenne, qui séjournent une semaine), le bazar sous cloche (climatisé à 29° toute l’année) pourrait donc recevoir 1 600 x 52 semaines = 83 200 personnes. On pourrait affiner cette projection chiffrée en considérant que les séjours courts (weekends) viennent compléter cet afflux de visiteurs et doubler le chiffre obtenu, mais on restera de toute façon très loin du compte ! Et rappelons, si besoin était, que le concept d’un Center Parcs est celui du tourisme captif, c’est-à-dire que tout est mis en œuvre pour que les visiteurs consomment sur place et ne sortent pas du site : on est aux antipodes du tourisme vert, durable et responsable, celui qui met en avant les superbes paysages jurassiens pour la pratique des activités de plein air, celui qui a construit la belle image de notre département préservé et reconnu pour la qualité de son environnement !

Et justement, concernant les atteintes environnementales et la notion de corridor écologique (défini comme étant les connexions entre des réservoirs de biodiversité offrant aux espèces des conditions favorables à leur déplacement et à l’accomplissement de leur cycle de vie), le Tribunal a reconnu le caractère essentiel pour la faune et la flore des dispositions du schéma régional de cohérence écologique de Franche-Comté pour la préservation des espèces protégées et pour toutes les espèces d’animaux sauvages qui fréquentent le vaste ensemble naturel entièrement boisé de la forêt communale de Poligny. Cela signifie que l’impact du projet déborde largement le seul secteur dédié au projet touristique. Le Tribunal a donc jugé que la destruction de la zone naturelle portait ainsi une atteinte illégale aux caractéristiques du vaste secteur naturel protégé de la forêt communale de Poligny, en s’appuyant sur les règles fixées par l’article L 101-1 du code de l’urbanisme qui imposent une utilisation économe des espaces et milieux naturels. Mais M. Bonnet ne s’embarrasse pas de ces considérations et résume les conséquences graves portées au milieu naturel à un « corridor d’oiseaux qui pourraient être perturbés par le bruit. »

En revanche, M. le Maire est plus « discret » sur le pari financier irréversible des collectivités et ne dit aucun mot sur les 80 000 000 € (80 millions !) d’argent public investi et qui serviraient à financer le projet d’une multinationale en déroute (plus de 200 millions de déficit cumulé sur 7 ans) et dont l’actionnaire principal entretient en permanence des relations intéressées avec les politiques (rappelons notamment la reconduction de la Loi de défiscalisation Censi-Bouvard sur les résidences touristiques, suite à la rencontre « amicale » de Monsieur Brémond avec Monsieur Cahuzac, lorsqu’il était encore ministre du budget). Donc pour les 220 emplois ETP créés (ETP = équivalent temps plein), ça fait presque 400 000 € d’aide par emploi… une broutille quoi ! Et il n’y a certainement rien d’autre à faire pour stimuler l’emploi ?

Et l’eau, que dire de l’eau M. Bonnet ? Les 500 m3 requis quotidiennement pour le fonctionnement de cette hérésie, au détriment des populations locales, ne sont-ils que quelques gouttes en comparaison avec le volume du lac Léman ?

Enfin bref, on en profite ici pour vous informer que l’assemblée générale de notre association a lieu ce lundi 20 mai 2019 à 20h00 à la salle Saint Roch de Poligny. Vous êtes cordialement conviés et pouvez adhérer sur place ou en ligne, en cliquant sur le lien ci-dessous.

Sur ce, on vous souhaite un bon weekend !

Les liens :
Article du journal Hebdo 39
▶️ hebdo39.net/center-parcs-de-poligny-le-pic-noir-obtient-une-premiere-victoire/
Communiqué de presse du Tribunal administratif de Besançon
▶️ besancon.tribunal-administratif.fr/A-savoir/Communique-de-presse/Communique-de-presse-Audience-du…
Adhésion en ligne à l’association Le Pic Noir
▶️ www.helloasso.com/associations/le-pic-noir/adhesions/formulaire-d-adhesion

View on Facebook

2 weeks ago

Peche Auvergne

Nous avons reversé, mercredi dernier, 1% de notre CA à Rivieres Sauvages pour soutenir le programme de conservation du Chéran.
Nous encourageons d’autres acteurs du milieu à en faire autant afin d’entretenir notre terrain de jeux…
1% for the Planet France

View on Facebook


by