Même les poissons s’éduquent…

La locomotive à vapeur, symbole s’il en faut un d’une nouvelle ère, vers les voyages dans l’espace et le gaspillage d’une ressource indispensable à la survie de l’espèce humaine, l’eau.

Débutée en Grande-Bretagne à partir du XVIIIème siècle, depuis la machine Boulton & Watt et le charbon jusqu’à la possibilité de lire cet article aux chiottes sur son smartphone, en passant par l’exploitation intensive de toutes les ressources que la planète met à notre disposition, la révolution industrielle se poursuit au détriment de notre environnement…

Pourtant, à grand coup de catastrophes industrielles ou humanitaires, 195 pays, dont les plus gros pollueurs au monde, se sont réunis et ont ratifiés les accords de Paris. Premier accord universel sur le climat, sensé contenir le réchauffement climatique et donc limiter les émissions de substances polluantes. Ce texte donne de l’espoir à ceux qui comme moi croient en l’espèce humaine…

Il aura fallu plusieurs siècles pour faire entendre raison aux plus cupides d’entre nous…

1780855_3_b496_le-recyclage-des-batteries-au-plomb-constitue_749f9f035b1c11bfad2a09c0d27fb3c5

Le Monde: La pollution industrielle fait autant de ravages sur la santé que le paludisme

C’est pourquoi lorsque je vois un égout se déverser dans la rivière en bas de chez moi j’ai encore de l’espoir. Je sais que ma région ne devrait plus trop voir se développer d’industries polluantes au profit d’une activité touristique liée à notre belle nature, sauvage et préservée. En tout cas en ce qui concerne les parties les plus éloignées des grands centres urbains… c’est pourquoi je pense que cette pollution n’est qu’une relique… c’est notre révolution à nous, la « révolution touristique »…

Mais qu’en est-il du tourisme en Auvergne ?

Quelques mots clés plus tard, nous arrivons sur le site du CRDTA qui, très complet, nous démontre bien que l’Auvergne s’implique dans cette révolution. Concernant les activités de pleine nature, dont certaines sont directement liées à l’eau, l’objectif pour le CRDTA est même de faire de l’Auvergne la « destination de référence pour la pratique d’activités de pleine nature, pour les familles comme pour les sportifs »… C’est bien, c’est beau, l’Auvergne le mérite… Le rouleau compresseur de la « révolution touristique » est en marche… Il est donc inconcevable que ma petite pollution perdure.

L’Auvergne ne voudrait quand même pas que nos amis touristes, sportifs ou en famille, ne partagent leurs mycoses sur Tripadvisor ? D’autant plus dans un pays qui vient d’adopter une loi pour la reconquête de la biodiversité. Biodiversité qui je le rappelle est directement liée à la ressource en eau.

Mais alors pourquoi j’ai l’impression que rien ne bouge ? Pourquoi ce petit rejet riomois m’inquiète ? Pourquoi cette rivière, perdue au fond des gorges et qui avait cette petite odeur de lessive laisse planer un doute dans mon esprit ? Pourquoi les titres des journaux qui, après une pollution suffisamment impressionnantes pour être mise en une, stipulent « les pêcheurs sont en colères », ou encore « la mort de toutes les espèces piscicoles provoquent le dégout des pêcheurs » me laissent perplexe ?

Surement parce qu’en écrivant ce genre de titre cela prouve que ceux qui réfléchissent à la conception de nos schéma de développement n’ont qu’une vague vision de ce que l’activité pêche représente, le plus souvent erronée de surcroit, mais surtout parce qu’avant de contenter les pêcheurs, l’eau nous la buvons, que l’on soit Donald Trump, chargé de mission au CRDTA, patron du MEDEF ou pêcheur.

 

dordogne-vase-16-fevrier-2015113

Aussi, quand je vois le développement de l’énergie verte chez moi, de la même couleur que l’algue soit dit en passant, ou quand je vois le représentant du pays le plus pollueur du monde se torcher le cul avec les accords de Paris, pour ne citer que deux exemples, je me dis qu’au final ma petite pollution sera encore là demain…

Les hommes n’ont pas appris grand-chose depuis la révolution industrielle et pourtant, même les poissons s’éduquent…


Posted in Milieux..., non classé by with 2 comments.

Comments

  • stepien dit :

    Monsieur je trouve admirable la facon doont vous decrivez votre situation qui je pense est la meme dans beaucoup de region voir de pays toutefois c est bien triste
    J habite à la porte des Ardennes Belges et je ne peux faire qu’un constat …
    Le même que vous bien triste effectivement

  • JB dit :

    C’est effectivement assez généralisé… malheureusement

Pingbacks & Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *